Danse plastique 0
Danse plastique

Je tente de supprimer la distance entre le sujet et sa représentation visuelle, ce qui est un tour de force. En effet, comment sortir des trahisons de l’image ?
C’est un retour aux sources pour que « le puit » d’où je puise mon inspiration, qui crée mon image de « puits d’art », soit réellement présent en finalité. Pas uniquement être représenté mais s’affirmer comme un petit bout de nature au milieu d’un champ artificiel.
Peut-être est-ce finalement un besoin profond de transgresser l’image symbolique comme un résultat d’un processus de création artistique au-delà du visible ?
Car le sujet continue de crier falsification et exploitation culturelle devant sa représentation en image, des cris de révolte qui ne peuvent laisser insensible le pratiquant que je suis de la religion universelle d’art visuel, où Dieu est l’Art. Présent presque partout, là où son nom est évoqué. Cela interroge ma démarche artistique consciente, dans la société mondiale des apparences !

Clay Apenouvon


Danse plastique 1
Danse plastique rouge
Danse plastique 2
Danse plastique, installation murale, 2016.

Danse plastique, installation murale, 2016
Installation en biais au mur, chevauchant le sol, l’idée que les danses plastiques ne sont pas encore totalement arrivées à leur point d’accrochage au mur, mais progressent vers.
Partir du bas pour arriver en haut demande du temps. Accrochées ou décrochées, elles sont tirées entre le statut de l’objet d’art en haut et l’objet sac foulé, piétiné au sol.


Danse plastique 3 Danse plastique 4
Danse plastique au filet rouge